Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
l'Arpenteur de pages

[comics] Marvel Heroes Extra 9 : la Planète rouge

21 Février 2012 , Rédigé par Vance Publié dans #le Sentier des Comics

Marvel-heroes-Extra-9.00.jpg

 

2,6/5 

 

 

 

Ouille !

 

C’est ce qu’on craignait. La série périclite, et cela semble irrémédiable. Ce n’est pas faute d’opposer à Rulk des adversaires à sa mesure (ce qui n’est, en soi, pas facile, vu que le bonhomme a foutu une peignée à des êtres cosmiques) : entre les armes que lui oppose Fortean (des masses de pierres autonomes), le tueur intangible créé par l’entité Zéro/Un et un Zzzax animé par MODOK, Rulk aura de quoi faire. Entretemps, il aura fait un tour sur une autre planète pour s’y retrouver dans une arène, avant d’y régner (histoire de coller au passé de Hulk comme l’exige son destin – oui, je sais…).

 Marvel-heroes-Extra-9.02.jpg

Bref, pas passionnant. Hardman peine à rendre l’intensité et l’ampleur nécessaires des combats du titan rouge, et on ne reste accroché que grâce à la relation très intéressante liant Ross à Annie, l’une des androïdes mises à son service par Banner. Pour le reste, il est difficile à chaque fois d’adhérer aux prétextes pour que Rulk ait sa part de destruction massive. La création de Zéro/Un  est déjà assez risible en soi (un programme de réactivation de MODOK qui a mal tourné) mais le séjour dans un autre monde fait pitié. Heureusement que là, c’est Pagulayan aux pinceaux : on retrouve beaucoup du mordant cynique de McGuiness, avec de jolies planches et une atmosphère plaisante.

 

Quant au dernier épisode, il va renforcer le côté humain de Ross qui se trouve aux prises avec un très vieil adversaire de Hulk, issu d’une époque où on aimait les noms improbables. L’encrage de Charalampidis magnifie le travail passable de Zircher, qui nous dépeint un Rulk moins impressionnant que les autres.

 

Fort décevant.

 


Marvel-heroes-Extra-9.01.jpg

 

 

6 épisodes de la série Hulk (Hulk 31 à 36) dont l’intégrale de la mini-série « Planet Red Hulk », par Jeff Parker,  Gabriel Hardman, Carlo Pagulayan & Patrick Zircher (Marvel, mai 2011), édité par Panini comics en janvier 2012.

 

144 pages.

 

Traduction : Sophie Watine-Viévard

 

 

Résumé : Désormais, le Hulk rouge travaille pour le gouvernement, sous la houlette de Steve Rogers, impressionné par ses précédents actes de bravoure. Il faut dire que sous la peau de Rulk se cache le général Ross, l’ancien beau-père et ennemi juré de Bruce Banner, qui se fait passer pour mort. Mais l’un de ses subalternes, le général Fortean, persuadé qu’il est le meurtrier de Ross, lui a implanté des microbombes dans le cerveau, qui le tueront s’il reprend forme humaine…

 

Partager cet article

Commenter cet article