Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
l'Arpenteur de pages

[comics] Locke & Key 4 : les Clés du Royaume

19 Mai 2013 , Rédigé par Vance Publié dans #le Sentier des Comics, #Locke & Key, #Fantasy

Comme tout jeune mâle qui se respecte, l'afflux de testostérone dans mes veines me pousse à brutaliser gratuitement d'innocentes créatures. Voilà quelque chose que tu ne connaîtras jamais, pitoyable moineau - la joie sauvage de tenir à sa merci un animal isolé, vulnérable et parfaitement idiot.

Le lauréat du Will Eisner Award continue à nous enthousiasmer.

L’attente était longue et l’éditeur nous gratifie d’une nouvelle présentation qui va faire grincer quelques dents aux collectionneurs (elle jure par rapport aux trois autres volumes). Le prix augmente aussi, en conséquence, pour un contenu éditorial guère supérieur. Mais lorsqu’il s’agit de dévorer le dernier volume de la meilleure série actuelle, on ne compte pas.

Locke---Key-4.02.jpg

 

Et malgré les richesses des précédents tomes, on est encore surpris. Il semblerait bien que le duo d’artistes s’évertue à nous étonner, dans la forme comme dans le fond. L’univers proposé est tellement plein de possibilités qu’il donne le tournis. Auparavant, la découverte d’une simple clef et ses conséquences emplissait un épisode. Ici, tout s’accélère, de manière parfois frustrante. Le 3e chapitre s’étend sur une longue période entrecoupée d’attaques régulières contre les enfants Locke, qui disposent de nouvelles clefs – donc de nouveaux pouvoirs – et peuvent désormais compter sur Bode, le benjamin, qui serait carrément « attiré » par les clefs. Du coup, on en sait encore moins que pour les précédentes, et les protagonistes sortent de leur trousseau une nouvelle clef presque à chaque case. Entretemps, le premier chapitre aura aussi procuré son lot de surprises, en se centrant sur Bode et nous montrant le monde à travers ses yeux : subtil et drôle, mais puissant et poignant aussi. Les autres chapitres reprennent à leur compte les différentes enquêtes : Lucas s’efforce de mettre la main sur la clef Oméga, Kinsey veut en savoir plus sur les amis de son père, Tyler se met à soupçonner Zack et la police continue ses investigations avec un inspecteur Mutuku plus malin que les autres. Le finale, réglé comme du papier à musique, est impressionnant de maîtrise et de violence, tout en respectant à merveille les codes du feuilleton : on croit s’être débarrassé d’un problème, mais un autre se fait jour, et le futur sera tragique.


J'adore ça, j'ai l'impression de voler, d'être un fantôme. J'ai été un fantôme, tu sais ? La mort me manque, parfois. C'était super marrant.

 

A lire aussi : la critique en avant-première de Neault sur Univers Marvel

 

Ma note (sur 5) :

4,5

 Locke---Key-4.01.jpg

Titre original

Keys to the Kingdom 

Format

Cartonné, 17x27 cm

Edition originale

Joe Hill 2011

Edition française

Bragelonne mars 2013

Collection

Locke & Key

Scénariste(s)

Joe Hill

Dessinateur(s)

Gabriel Rodriguez

Traduction

Maxime Le Dain

Pages

140

 

 

Synopsis : Le manoir Keyhouse se fait champ de bataille. Les enfants Locke découvrent toujours plus de clés magiques dissimulées dans leur ancienne demeure, attisant sans relâche la convoitise du sinistre Lucas Caravaggio. Et si la vie semble malgré tout continuer à Lovecraft, un fantôme du passé ne va pas tarder à réveiller de vieux souvenirs familiaux. Le mystère qui entoure leur père pourrait bien être enfin dévoilé. Si les forces démoniaques ne s'y opposent pas.  

 

Partager cet article

Commenter cet article