Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
l'Arpenteur de pages

[comics] A crocs & à sang : Miami Vamps

9 Décembre 2011 , Rédigé par Vance Publié dans #le Sentier des Comics

 

A-crocs---a-sang-00.jpg

 

4,1/5 

 

Un traitement assez osé du mythe vampirique, à la fois moderne et respectueux, où les clans de non-morts règnent sur la pègre de Miami, profitant d'une cohabitation tendue avec les humains dont les plus jeunes ne rêvent que de devenir l'un d'eux, et esquivant habilement les enquêtes d'une police dépassée quoique acharnée.

 

Oubliez tous ces films d’horreur de merde : les vampires ne savent pas voler. Mais ils existent.

 

A-crocs---a-sang-01.jpgL'histoire commence avec l'assassinat du chef du clan Del Toro, qui va bouleverser l'équilibre de la société lorsque le fils cadet, vampire entré dans les ordres (mais oui !), devient l'héritier putatif du cartel, suscitant mépris et/ou jalousies. Entre complots tordus et enquêtes opportunes, en plein milieu d'une guerre des gangs, un récit clairement orienté adulte (c'est sanglant, pervers et sexuellement explicite) sur lequel se détache la figure magnétique de Risa Del Toro, jeune vampire aux dents longues et à la sexualité débridée.

 

Répliques aiguisés au couperet, situations glauques et humour noir, servies avec un graphisme particulier, assez simplifié (qui déçoit si on se réfère aux splendides couvertures proposées) mais respecte un cahier des charges précis : une vision vampirique du monde actuel, c'est-à-dire sans couleurs voyantes (car la plupart des vampires ne voient pas les couleurs, on a donc droit à des planches ton sur ton, aux dominantes orange, mauve, sépia ou kaki).

 

Le vampire de fiction gothique était une création littéraire pour confronter une morale victorienne prude à une sexualité éhontée. En fait, les vampires ne sont pas les créatures d'une fiction érotique, mais les victimes d'un virus animal mutant. Ces vampires sont vénérés, respectés et craints pour leur puissance avide et implacable et, paradoxalement, pour cet amour féroce de la vie que leur transmet le virus. 

 

Une réussite.


 

 

the Complete Bite Club


Une mini-série de Howard Chaykin & David Tischman, illustrée par David Hahn (2007), collection Vertigo Big Books aux éditions Panini comics (2011).


Traduction : Khaled Talil. 264 pages.


Résumé : A Miami, le clan Del Toro règne sur la pègre et dirige d’une main de fer la plupart des services plus ou moins officiels, malgré une police hargneuse mais impuissante. C’est que les Del Toro sont des vampires et, qu’en tant que tels, leur soif de sang n’a d’égale que celle de l’argent et du sexe. Et quand le chef de clan est assassiné, c’est une véritable révolution dans la ville 

 

Partager cet article

Commenter cet article