Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
l'Arpenteur de pages

[comics] Wolverine : Quarantaine brisée

1 Mai 2013 , Rédigé par Vance Publié dans #le Sentier des Comics, #Wolverine, #Super-héros, #SF

Le premier volume était réjouissant. Les graphismes pointilleux et détaillés de Ryp rendaient à merveille l’impression nauséeuse instaurée par Charlie Huston qui se permettait des extrémités inavouables sur le pauvre Wolverine, tout en cherchant à détendre l’atmosphère par des dialogues crus nimbés d’un humour noir assez pertinent. L’hémoglobine coulait à flot et la violence était similaire à l’arc récent Wolverine goes to hell (cliquez pour en lire une présentation sur Univers Marvel).

Quarantaine-brisee-02.jpg

Cette suite est construite exactement sur les mêmes principes : c’est à la fois rassurant et décevant. Car on a quand même l’impression que, sur un schéma qui semblait avoir fonctionné, on ne fait qu’en rajouter : outre des mutants pervers au sadisme sans fin s’ajoutent des chasseurs de primes extraterrestres aux pouvoirs étonnants. Et gays. Aux virus connus et inconnus assimilés ou créés par Contagion vient s’ajouter un virus technécrotique alien (sorte de version zombie du Phalanx) qui mettra encore une fois à mal l’aptitude régénératrice de Logan. Et on s’achemine ensuite vers un finale apocalyptique avec les X-Men en renfort, qui rappelle par certains côtés le combat désespéré de l’équipe de Xavier contre Proteus, ou certains des premiers affrontements contre Magneto : en gros, au lieu d’attaquer en équipe, les protagonistes ont une lueur d’espoir avant de se faire prendre à leur propre jeu, le méchant retournant leur pouvoir contre eux. Dommage encore que la conclusion de ce combat se voyait venir depuis le précédent volume.

Hustonen profite pour insérer quelques passages savoureux lorsque Logan se pose des questions sur ce qu’il est, prenant Dazzler à témoin (comme il l’explique, ses autres interlocuteurs le connaissent trop bien). C’est assez rafraichissant.

 

Ma note (sur 5) :

3


 Quarantaine brisée 01

Titre original

Wolverine : the Best there is 

Format

Broché, 17x26 cm

Edition originale

Marvel 2011

Edition française

Panini Comics juin 2012

Collection

MAX

Scénariste(s)

Charlie Huston

Dessinateur(s)

Juan José Ryp

Traduction

Benjamin Rivière

Pages

120

 

Synopsis : Seul Wolverine pouvait supporter toutes les maladies et les infections dont l’a bombardé le terrible Contagion. Ou peut-être pas… ? Les X-Men ont mis Logan en quarantaine mais rien ne peut retenir le mutant le plus dangereux de la planète… surtout s’il est en quête de vengeance ! 

 

Partager cet article

Commenter cet article