Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
l'Arpenteur de pages

[comics] Marvel Stars HS 1 : Fear itself

8 Décembre 2011 , Rédigé par Vance Publié dans #le Sentier des Comics

 Prologue.jpg

3,5/5 

 

Ca y est, le nouveau grand cross-over Marvel est lancé. Un « nouvel événement » qui, comme d’habitude, devrait faire date et laisser des traces indélébiles dans le destin de nos héros préférés.


On connaît la chanson : en général, c’est plus proche du « beaucoup de bruit pour rien » ou du « tout ça pour ça ? » que du « Wow ! ». Effets d’annonce, débuts en fanfare, équipe artistique prestigieuse et des grands finales qui déçoivent.


Quand je la reverrai, elle ferait mieux d’avoir appris la vraie douleur, la colère, la haine et la souffrance. Un vrai guerrier ne peut naître autrement.

 

A vrai dire, pas grand-chose de concret à se mettre sous la dent, ici, d’autant que ce prologue est surtout là pour mettre les pions en place. On sait donc que l’élément moteur sera Sin, fille et héritière de Crâne rouge : Captain America (l’ancien et le nouveau) sera donc automatiquement concerné. Et puis, au travers d’une entame connue (on explore un passé trouble) qui en rappelle de nombreuses autres (au hasard : Hellboy), on se retrouve happé par le potentiel destructeur de la suite : nettement moins originale qu’habile, cette histoire émanant de la quête de Sin promet énormément, ne serait-ce que par les forces mises en branle (les Asgardiens seront forcément de la partie) et la psyché particulièrement tordue de la jeune femme.


On passera rapidement sur la petite histoire muette signée Ursiny & Dragotta dans laquelle un jeune désespéré se trouve sauvé (indirectement) par Cap’ Am’ et on se régalera de la très belle couverture de Marko Djurdjevic.


Un excellent tremplin.


Prologue-01.jpg

 

 

Un comic-book en 3 épisodes tirés de deux séries, Fear itself  et I am an Avenger  (2011) écrits par Jim Mc Cann & Ed Brubaker, illustrés principalement par Stefano Landini & Scot Eaton.


Un album Panini Comics sorti en octobre 2011.


Traduction : Jérémy Manesse

 

 

Partager cet article

Commenter cet article