Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
l'Arpenteur de pages

[comics] Crossed 02 : la fin de l'Humanité

9 Décembre 2011 , Rédigé par Vance Publié dans #le Sentier des Comics

Crossed-2.00.jpg

 

 

 

4/5

 


Le premier volume de Crossed avait déjà fait parler de lui : brutal, iconoclaste, outrancier, il abordait le thème bien galvaudé (ces derniers temps) de la survie post-apocalyptique avec un cynisme débridé : Garth Ennis, quasi en roue libre, explosait les codes tout en demeurant dans un cadre bien connu (un groupe de survivants essaie de s'en sortir dans un monde où les infectés se livrent aux pires atrocités), semblable à celui de la série Walking Dead.


Ici, on a d’abord la surprise de trouver un récit moins ouvertement violent et sanglant, moins débridé et moins soumis à ces flashbacks qui établissaient la genèse douloureuse de ce groupe d’humains disparates unis par la seule volonté de survivre. Puis on se rend compte de ce que l’auteur veut faire passer, on se remémore les premiers chapitres. Très vite, on sent venir l’issue, de plus en plus inévitable : la longue marche façon the Road devient une course-poursuite implacable. Les rencontres se font de plus en plus rares et les informations de plus en plus sujettes à caution. Ennis dispense les éléments liés à la source de l’intrigue au compte-gouttes, et se garde bien d’entrer dans les détails : peu importe le pourquoi de ce cataclysme, même si les personnages s’interrogent (attaque terroriste ? punition divine ?) ; peu importe aussi le comment, seules comptent les implications immédiates (combien de temps tiendront les arsenaux et centrales nucléaires devant ce déferlement ?). Et, surtout, les conséquences morales des actes auxquels chacun d’entre les survivants (dont le groupe se réduit irrémédiablement) se verra contraint de perpétrer pour sauver sa peau. Là-dessus, on ne peut qu’être admiratif de la liberté de ton employée et d’une certaine finesse dans l’évolution des caractères, même si l’usage un peu trop évident d’un journal de bord militaire orientera trop aisément les ultimes relations.

Crossed-2.02.jpg

Un peu comme le second volet de Kill Bill, Crossed 2 apparaît comme la facette adulte d’un récit d’une redoutable acuité : moins engoncé jusqu’à l’écoeurement dans la barbarie terrifiante du premier volume, il permet de poser un regard plus lucide sur ce qui reste à l’humanité et les raisons qui lui sont nécessaires pour perdurer.

 


Crossed-2.01.jpg

 

Une série de Garth Ennis (2010), dessinée par Jacen Burrows, collection « Milady Graphics » éditions Bragelonne (2011).  


Résumé : Un mal étrange et contagieux s’est répandu dans le monde entier, poussant les infectés à commettre les pires atrocités sans aucun tabou. Les meurtres et viols déciment la population et les rares qui parviennent à y échapper sont condamnés à se terrer et à tenter de s’organiser comme ils le peuvent. Mais comment faire ? Eviter les zones peuplées et avancer sans jamais regarder en arrière, quitte à abandonner tout espoir, voire toute humanité…

Dans le précédent volume, nous suivions un groupe de survivants qui s’était formé et avait tenté de trouver un moyen d’accéder au nord du continent, dans le vain espoir que les « infectés » ne survivraient pas au froid : mais ils avaient eu la surprise de trouver un groupe organisé de ces êtres malfaisants, bien décidé à en finir avec eux…


Partager cet article

Commenter cet article