Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
l'Arpenteur de pages

[BD] Songes tome 1 : Coraline

4 Janvier 2013 , Rédigé par Vance Publié dans #le Chemin des BD, #SF

Songes-1.00.jpg

 

Un très bel objet que cet album qui a attiré mon attention pour plusieurs raisons. D’abord, c’est à la suite de la lecture d’un billet sur un blog généralement de bon conseil, qui m’a permis de faire nombre de découvertes intéressantes. Rien que cet argument excusait l’achat, même d’occasion.

Ensuite, il y a le thème : les mondes imaginaires. Le résumé de 4e de couverture évoque ces frontières ténues entre le rêve et la réalité et plusieurs éléments de la critique laissaient penser qu’il y avait en outre des références littéraires et culturelles parsemées allègrement dans le récit. Ce dernier prend son temps pour distiller les éléments de l’intrigue, laissant la charmante héroïne, et le lecteur par la même occasion, dans le flou le plus total, un flou parfois frustrant vu la nonchalance avec laquelle Coraline accepte les mystérieuses tâches qui lui sont indiquées (la très accorte jeune femme se présente au début de l’histoire à la porte d’un manoir en tant que gouvernante – or son employeur s’avère être le jeune propriétaire d’un domaine immense, doublé d’un savant aussi prodigieux que précoce mais incapable de se conduire comme un enfant qu’il semble être ; chaque nuit, Coraline fera un rêve farfelu quoique réaliste dans lequel elle échappera à de multiples dangers exotiques). Lorsque l’album s’achève, trop vite, il nous laisse un suspens qu’on s’empressera vite de combler.Songes-1.02.jpg

Et puis il y a l’artiste. Terry Dodson, que j’ai appris à connaître grâce à ses travaux sur Generation X et Uncanny X-Men. Le bonhomme sait comme peu d’autres mettre en valeur les courbes féminines et dote ses héroïnes de formes avantageuses, ce qui ne l’empêche pas d’être plutôt à l’aise sur le plan de la gestion de l’action. Je le situerais quelque part entre Frank Cho et le Arthur Adams de Jonni Future, avec lequel cet album partage de nombreuses similitudes (la propension de la coquine à perdre ses vêtements chaque fois qu’elle est capturée et/ou libérée et à traverser des mondes étranges avec candeur). Mais ce qui finissait par lasser dans Jonni Future est subtilement géré ici, avec une dose de mystère suffisante pour qu’on ait encore envie d’en savoir davantage, notamment sur ce Vernère, enfant surdoué improbable au caractère insaisissable, comme sur ce monde à la charnière de deux siècles, dans un cadre bucolique légèrement et agréablement steampunk. Et un brin érotique.

Charmant.

 

Ma note (sur 5) :

3,5

 


 

 Songes-1.01.jpg

Titre original

Songes : Coraline 

Format

Album cartonné

Fréquence de parution

 

Editeur

Les Humanoïdes associés 2006

Date de parution

Septembre  2011

Collection

 

Série(s) & épisodes

Songes tome 1

Scénariste(s)

Denis-Pierre Filippi

Dessinateur(s)

Terry Dodson

Traduction

 

Pages

56

 

 

Résumé : Coraline est engagée comme gouvernante d’un enfant qui s’avère être un savant prodigieux propriétaire d’un immense domaine, mais qui souffre de ne pouvoir se divertir. La jeune femme s’emploiera à lui faire découvrir les plaisirs de la vie mais aura chaque nuit la surprise de se retrouver dans des mondes imaginaires dans lesquelles elle vivra des situations aussi compromettantes qu’exotiques…

Partager cet article

Commenter cet article