Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
l'Arpenteur de pages

[BD] Sillage t. 1 : A feu & à cendres

24 Février 2012 , Rédigé par Vance Publié dans #le Chemin des BD

Sillage-1.00.jpg

 

2,8/5 

 

L’idée de départ fait irrésistiblement penser aux arches stellaires, ces vaisseaux-génération qui ont fait les beaux jours d’une certaine SF (cf. les Villes nomades de James Blish ou Croisière sans escale de Brian Aldiss) et qu’on a même retrouvé, sous une forme plus édulcorée, dans Galactica ou Cosmos 1999. On pouvait s’attendre à des concepts profonds de quête d’identité, de confrontation avec l’autre sur fond de voyage dans les confins de l’espace.

 

Le premier tome, sur ce point, déçoit. Malgré un graphisme agréable au trait fin et clair, avec de somptueux décors, malgré aussi un rythme soutenu, on assiste à une chasse à l’homme peu engageante, assez banale, avec des personnages qui manquent de charisme. Seule, la façon dont les migreurs – des bipèdes clonés programmés pour certaines tâches – évoluent au contact de Nävis marque un certain intérêt.  

 


Sillage-1.01.jpg

A feu & à cendres

 

Série de BD par Morvan & Buchet, éditions Delcourt 1998

 

48 pages.

 

Résumé : L’action se passe à l’intérieur de Sillage, un gigantesque convoi de vaisseaux de toutes sortes, des croiseurs de combats aux yachts privés en passant par des astéroïdes terraformés ou des navettes de maintenance. Les peuples qui y vivent dans une relative harmonie recherchent tous la même chose : de nouvelles planètes à habiter. Mais lorsqu’une mission d’exploration tombe sur une nouvelle forme de vie inconnue, non répertoriée mais manifestement intelligente, les certitudes vont tomber et les réflexes de conquête reprendre le dessus. Cet être à part, dont personne ne parvient à lire les ondes cérébrales, c’est une humaine, nommée Nävis…

Partager cet article

Commenter cet article