Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
l'Arpenteur de pages

[BD] Kaamelott 7 : Contre-attaque en Carmélide

3 Août 2013 , Rédigé par Vance Publié dans #le Chemin des BD, #Adaptation, #Historique, #Kaamelott

Le nouvel opus de la série en BD dérivée de l’univers de la saga télévisée ravira, comme toujours les amateurs, et déroutera les autres.

 

Sur un script rappelant par moments Astérix & les Normands, Astier s’amuse à pousser très loin l’animosité entre Arthur, venu passer malgré lui quelques jours en Carmélide, et son orageux beau-père souverain de la contrée. Les bons mots fusent à chaque case et les insultes se multiplient : le roi reproche vertement Léodagan ses excès et ses travers par rapport au traité fédérateur, tandis que ce dernier, bien soutenu par son propre père encore plus radical, met en avant l’incompétence notoire du gouvernement de Logres. De fait, Arthur va de surprise en surprise en découvrant de quelle manière son beau-père a pu détourner à son profit les largesses dispensées par son régime : il retaxe lui-même les paysans déjà taxés par Kaamelott et s’est permis de bâtir des dizaines de tours de défense sur ses propres côtes.

Las, ça ne servira à rien contre ces mystérieux envahisseurs peinturlurés et muets qui en quelques minutes démontreront l’inutilité des systèmes d’armes de Carmélide. C’en est trop pour Léodagan qui exige le départ de son gendre afin d’organiser une riposte défensive tandis qu’Arthur soutient que c’est à Kaamelott de mettre en place la stratégie. Dialogue de sourds, qui va conduire à l’inévitable : suite à un guet-apens, Guenièvre est enlevée. Arthur en est réduit à demander de l’aide à ses chevaliers pour une ultime et désespérée contre-attaque, tandis que Léodagan et son père voient leurs tentatives réduites à néant.

Les dessins cherchent à coller au visage des acteurs de la série, pas toujours avec bonheur, et ne rendent pas clairement les scènes de bataille.

Une bande dessinée très bavarde, un peu brouillonne mais pleine d’énergie où les personnages passent le plus clair de leur temps à se disputer. On a parfois un sentiment de déjà lu, ou encore celui de voir un épisode tiré artificiellement en longueur, cependant le plaisir est là.

Ma note (sur 5) :

3

 

Format

Cartonné, 24x32 cm

Edition originale

Casterman avril 2013

Collection

Kaamelott

Scénariste(s)

Alexandre Astier

Dessinateur(s)

Steven Dupré

Pages

48

 

Synopsis : La Carmélide est attaquée ! Les vaisseaux d’un mystérieux peuple ennemi, venu des mers du Nord, fendent le sable des côtes. Le perfide assaillant n’hésite pas à enlever la reine Guenièvre pour faire pression sur le Royaume de Logres. Léodagan acceptera-t-il l’aide de Kaamelott et la participation des troupes d’Arthur à la bataille ? Ou tiendra-t-il coûte que coûte à conserver son autonomie militaire ? L’heure est-elle vraiment aux règlements de compte avec son gendre ?

 

 

Partager cet article

Commenter cet article