Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
l'Arpenteur de pages

[comics] Bad Médecine : Nouvelle Lune

29 Juillet 2013 , Rédigé par Vance Publié dans #Atlantic BD, #le Sentier des Comics, #Surnaturel

L’accroche était alléchante et remplissait allègrement son office : un médecin aux pratiques alternatives et discutables, un corps sans tête, des loups garous et des enquêtes menées avec des membres des forces de l’ordre rien moins que sceptiques. J’y ai tout de suite adhéré, d’autant que le « casting technique » était prometteur, Nunzio DeFilippis & Christina Weir (sa femme dans la vie) ayant déjà officié chez les grands éditeurs de comics (je les avais découverts sur New Mutants chez Marvel). De fait, le script s’avère aussi intéressant que banal.

Disons-le tout de suite : si l’histoire n’a rien d’original quoique suffisamment haletante pour maintenir l’intérêt du lecteur (on est loin de Fringe, c’est plus proche d’un épisode mineur de X-Files), les dessins de Mitten et l’encrage de Crabtree la rendent assez difficile à supporter. Je veux bien admettre qu’on abandonne la ligne claire, le respect des proportions et des perspectives pour affirmer un style (les traits prononcés et anguleux rappellent – d’assez loin – Mignola), mais ni le découpage vieillot ni le choix des couleurs ne rendent justice à l’intrigue. En outre, l’action est systématiquement illisible, et les détails importants disparaissent d’une case à l’autre (comme la blessure au bras de Huffman, page 79). Quant au gore, il est rarement présent, mais les amateurs de tripailles seront servis. Sinon, c’est tout de même assez laid. Pourtant, on ne peut pas condamner le talent de Mitten, qui a réalisé quelques jolies couvertures pour cette série et semble avoir remporté un succès d’estime pour une autre (Wasteland). Toujours est-il que ses dessins gâchent véritablement le plaisir.

L’ouvrage est malgré tout assez agréable dans sa présentation, avec quelques petits suppléments en fin de volume et des couvertures à volet de belle facture, à l’image de l’impression (faite en Slovénie). La traduction ne m’a pas parue discutable et je n’ai relevé que deux coquilles, ce qui est appréciable. Je conseillerai aux amateurs de glauque et de paranormal, surtout s’ils sont adeptes d’un tel graphisme, ce qui n’est pas mon cas.

Plus de détails dans l’article que j’ai publié chez Univers Marvel.

Ma note (sur 5) :

1,5


 

Titre original

Bad Medicine

Format

Broché, 17x26 cm

Edition originale

Oni Press 2013

Edition française

Atlantic BD mars 2013

Collection

 

Scénariste(s)

De Filippis & Weir

Dessinateur(s)

Christopher Mitten

Traduction

Full FX Studio

Pages

128

Synopsis : Tiré de son exil au bout du monde, le Docteur Randal Horne, brillant chirurgien devenu un adepte d’une médecine excentrique à la limite du paranormal, doit rentrer à New-York pour enquêter sur un tragique accident de laboratoire qui n’a laissé qu’un indice : le corps d’un homme sans tête.

Avec l’aide d’un détective incrédule du NYPD, Horne doit résoudre un mystère tant médical que scientifique aux frontières du fantastique.

 

 

Partager cet article

Commenter cet article